C’est très franco-francais d’être choqué par un enfant en harnais (et je dis bien harnais, pas laisse). Côté détracteurs, ce sont toujours les mêmes arguments, qui m’énervent, et dont je voulais parler.

 

Définition

harnais, nom masculin
Sens 1 Ensemble des équipements utilisés pour les chevaux de trait ou de selle. Synonyme mors
Sens 2 Système servant à attacher quelque chose ou quelqu'un grâce à des sangles. Les personnes pratiquant l'escalade en utilisent.

Dans ce cas, il ne faut pas non plus parce que nos enfants pas des chevaux ... ;-)

Pour moi en plus, laisse et harnais c'est pas du tout comparable.
Laisse : autour du cou
harnais : système a plusieurs points qui se met sur le buste

Donc l'expression "harnais de sécurité" n'est pas un mot joli pour enrober la chose, mais bien ce que ca veut dire ...

 

« Ce ne sont pas des chiens »

Bravo, joli sens de l’observation. Vérifions rapidement quand même.

Les jeunes enfants marchent sur leurs 2 pieds, alors que les chiens, à  4 ou à 10 ans, sont toujours à 4 pattes.

Les jeunes enfants ont déjà pas mal de vocabulaire, alors que les chiens se limitent à « ouaf ouaf » et « grrrrr ».

Les chiens se contentent des mêmes croquettes et de la même pâtée toute l’année, alors que les jeunes enfants mangent varié et équilibré, 5 fruits et légumes par jour … euh … hum hum, finalement, sortis des pâtes et des bananes, pas sur que l’enfant mange plus varié que le chien. Mais on va dire qu’il ne va pas rester sur ce menu ad vitam.

Le chien fait ses besoins n’importe où, alors que le jeune enfant fait dans sa couche, ou dans le pot.

Le chien a l’œil vif, la truffe fraiche et le poil luisant. L’enfant a l’œil frondeur, la morve au nez et les cheveux en bataille :-)))

 

C’est dont un fait, les enfants ne sont pas des chiens !

 

Mais le chien, même très obéissant, a droit à sa laisse par sécurité, lui. On conçoit parfaitement d’utiliser un équipement de sécurité pour éviter qu’un chien (qui voit passer un chat par exemple) ne traverse inopinément et finisse écrasé, mais pas pour un enfant qui, comme chacun sait, n’est pas du tout – au grand jamais ! – attiré par un ballon qui passe…

Pour un enfant, à 3 ans, ca lui passe au dessus de la tête que certains adultes trouvent ca humiliant. Attendons l’adolescence pour qu’il trouve humiliant qu’on l’embrasse avant de le laisser devant l’entrée du lycée !

 

« Il suffit de tenir bien fermement la main » « Il suffit de bien leur expliquer »

Suffide. Yaka. Ben non, ca ne suffit pas toujours.

Ca prend 3 secondes à un enfant pour retirer sa main et courir devant, se barrer dans la foule, le métro, ou au pire, aller sur la route. Ou dans le lac autour duquel on se promène.
Alors on fait quoi ? On leur tient la main si fort qu’on leur écrase, qu’on leur fait mal ?

« Je leur expliquais, au besoin je punissais et ca suffisait »

Tu n’as jamais eu de problème jusque là. C’est bien. Mais j’ai envie de dire : méfies toi, ca ne veut pas dire que c’est gagné. Il y aura surement une première fois.

Il y  a des enfants avec qui l’explication (et la punition) peut suffire.
Mais pas tous, et même avec ceux là, ca peut changer.

L’ainé est un ange qui écoute et tient bien la main, mais le deuxième sera peut être un petit diable, et pourtant il aura été élevé pareil que l’aîné. Selon les enfants, il faut de la souplesse et s’adapter à chacun.

Y aussi des gamins qui supportent pas de donner la main, et qui crient dès qu’on essaie. Pour le coup, on se prend des regards bizarres.

 

Le harnais n’empêche pas de leur expliquer la sécurité, les dangers et pourquoi on a recours à cet outil.

Le harnais n’empêche pas de donner la main, c’est une sécurité supplémentaire, au cas où …

 

La mémoire des jeunes enfants est quand même … aléatoire. Ils peuvent dire qu’ils ont compris avec toute leur petite bonne volonté, et 5 minutes après, ils ont oublié, ils sont passés à autre chose.

A 3-4 ans, les enfants n’ont pas encore la notion du danger : les voitures, la foule, les personnes plus ou moins bien intentionnées …

 

«Les enfants qui courent partout  sont les enfants mal éduqués » « Ce sont des mères incompétentes pas foutues de se faire obéir »

Vision simpliste.

Ils traversent tous une période où ils testent un peu les limites, sont imprévisibles, n’en font qu’à leur tête.

Ca peut être aussi des enfants hyperactifs.

Ce sont des parents qui ont pris conscience de leurs limites, et qui ont opté pour cette solution pour la sécurité de leur enfant, pour la leur, et celles des autres. Quelles incompétentes ou irresponsables en effet …

 

« Le problème du harnais est principalement un problème lié aux parents, et non à l’enfant »

Leur seul « tord » est d’avoir conçu cet enfant.

Et quand on s’en est bien sorti avec 2 enfants mais que le troisième est complètement différent malgré la même éducation ? Où est la faute des parents ?
La faute serait de ne pas s’adapter au caractère différent de cet enfant.

 

 « Les parents ont tout tenté, et bien ils n’ont qu’à limiter les sorties »

Et rester cloitrés à la maison jusqu’à ce que le gamin ait 10 ans ?

Et comment l’enfant apprend s’il n’est pas en situation.
La théorie c’est bien beau, mais la pratique c’est mieux.

Les familles vont s’empêcher de vivre, de faire des sorties alors qu’une solution est possible ? C’est idiot.

 

« Il n’y a qu’à porter dans les bras ou en porte-bébé/écharpe »

C’est UNE solution.

Porter un enfant de 2-3 ans dans les bras pendant 2 heures le temps d’une brocante, très peu pour moi (et mon  dos qui a assez de problèmes comme ca !)
Il y a les systèmes de portage bien sur. Mais pour un enfant qui marche, être porté pendant 1 heure ou 2, ca peut être long, frustrant.
Un gamin de 13 kg ou plus en portage pendant 1 heure ou plus … les adultes aussi ont leurs limites.

 

« C’est une solution de facilité »

 Mettre un enfant qui court partout en poussette, pour moi, c’est plutôt ca la solution de facilité.
Il y a aussi  un âge ou ils ne veulent plus aller en poussette

 

Et quid des personnes de grande taille ? Quid de ceux qui ont des problèmes de dos ?

Je fais 1.70m et je suis déjà courbée quand je tiens la main de ma choupette (85 cm). Comment font ceux qui font 1.80m ou plus ? Ils sacrifient leurs dos ? Idem pour ceux qui ont des problèmes de dos ?

Déjà que ca doit pas être très agréable pour un enfant de se balader un bras en l’air pour tenir la main ….

 

Et les mamans de jumeaux, triplées, de fratries en bas âge, les  ass mat ?

Elles sortent plus ?

Ou alors elles sortent les enfants un par un ? Dans ce cas faut un autre adulte à la maison.

On peut aussi acheter des poussettes doubles ou triples, mais ce n’est pas donné, encombrant, et ca n’encourage pas les enfants à marcher.

 

« Il y a des mamans qui mettent un harnais quand elles vont faire les courses avec eux parce que sinon" ils sont intenables et n'écoutent pas" »

Et ?

Dans le cas des courses, passer la moitié de son temps à chercher son gamin qui s'enfuit dans les rayons, ca doit vite gaver.

On peut aussi ne pas les emmener en courses, c’est une autre solution. Mais parfois il n’y a pas le choix. Le harnais est un outil, une solution parmi d'autres.
Ne pas les emmener, c’est aussi de l’évitement.

 

« Qu’est-ce qu’elles ont dans la tête ces mères ? Ce sont des gogoles pour faire ca »

Mmhhh j’aime ….

Et bien elles ont en tête la sécurité de leur enfants, quoi d’autre ?

 

 

Le harnais laisse plus de libertés que la poussette ou un système de portage. Ils ont un petit rayon d’autonomie.

Ca permet aux enfants d'apprendre à marcher sans risquer de se luxer une clavicule ou au parent de se casser le dos.
Les enfants ne sont pas au pied de l’adulte avec interdiction de s’éloigner ou de bouger (ce qui est le cas de la poussette par contre) ! Au contraire, ca leur permet d’évoluer seul en limitant les risques.

C’est aussi une solution temporaire.

 

Mettre un harnais à un enfant, ce n’est pas le rabaisser au rang d’animal !

 

Comprenez moi bien, je ne diabolise pas la poussette ou les systèmes de portage.
Ils ont aussi leurs avantages et inconvénients.
Dans le cas d’un enfant qui commence a bien marcher, le harnais est un outil de transition adapté à certaines situations, circonstances.

Le harnais est un outil, une solution parmi d'autres.
Je trouve idiot de le condamner juste parce que « ca fait chien ».

Selon moi, le choix du harnais est, dans la majorité des cas, un choix responsable et réfléchi. La dernière solution. Pas le choix parfois.
Alors on peut rester sur ses positions «ca fait chien, humiliant etc » ou revoir ses idées pour le bien-être de la famille et de l’enfant.
Je ne crois pas que les parents en arrivent au harnais parce qu’ils en sont fans (genre « On le prévoit dans la liste de naissance ? en quelle couleur ? … »), Mais bien suite à une réflexion.

Il peut aussi avoir un effet dissuasif sur l’enfant.

J’imagine que les balades de certaines familles sont transformées suite à ce choix.

C’est facile de s’indigner quand on n’est pas VRAIMENT confronté au problème.

Par contre, il y a surement des parents qui en abusent, mais je pense que c’est marginal, et comme souvent, on va généraliser à partir de cette minorité.

 

Quand vous voyez un enfant en harnais, demandez-vous pourquoi il est en harnais plutôt que de juger directement les parents comme incompétents ou je ne sais quoi.

ca peut être un souci qui ne se voit pas de prime abord : un enfant hyperactif (c’est pas noté sur leur front), ca peut être un handicap du parent (problème de vision, de hanche ou genou qui empêche de courir …)

 

Et personne ne dit que si vous n’en mettez pas vous êtes inconscientes. Alors ne jugez pas en retour celles qui en utilisent.

 

Je file de ce pas humilier mon mari qui doit monter sur le toit pour ramoner, en lui faisant mettre son harnais de sécurité… ;-)